La Paz, par là…

La Paz, capitale de la Bolivie, est une ville qui nous a tout de suite impressionnée.

C’est tout d’abord, il faut le rappeler, la capitale la plus haute du monde puisqu’elle varie entre 3 800m en son centre, jusqu’à 4000m sur son haut plateau : El Alto. Son étendue est aussi notoire, mais ce qui en fait, à mes yeux, sa singularité, c’est son relief chaotique composé de plusieurs sommets. La Paz, c’est un peu comme si les montagnes russes s’étaient invitées au beau milieu d’une jungle urbaine foisonnante. Ses nombreuses maisons de couleur rouge-brique sont nichées sur les flancs de la cordillère des Andes et forment un amoncellement aux formes cubiques à perte de vue. C’est une sorte de gigantesque fourmilière qui gronde au rythme d’une circulation infernale.

DSC01933

Il est très difficile de circuler à La Paz vous l’aurez compris, entre le contournement des reliefs et l’abondance de véhicules, les trajets n’en finissent pas et il faut environ 1 heure pour faire une dizaine de kilomètres seulement. Pour pallier à ce problème de circulation, le Président Evo Morales, qui paraît être très apprécié par son peuple, a eu l’idée ingénieuse de construire plusieurs lignes de téléphériques en plein centre-ville qui survolent l’urbanisation et les collines, faisant ainsi économiser un temps précieux lors des déplacements. Une ville avec des lignes téléphériques, un peu comme des lignes de métros, c’est une solution pratique et à moindre coût comparé aux lignes de métros. C’est malheureusement quelque chose d’inimaginable dans nos villes européennes car cela défigurerait nos villes esthétiquement. Mais dans un pays pauvre comme la Bolivie, l’esthétique urbaine est loin d’être une priorité aux vues des nombreux autres problèmes cruciaux auxquels il faut faire face comme la pauvreté, l’éducation, l’infrastructure etc.

Comme les autres villes de la Bolivie, La Paz présente en son centre un passé architecturale de l’époque coloniale espagnole qui reste encore une fois le seul et unique point d’intérêt de ces villes. Nous avons pu y admirer une jolie cathédrale, et de nombreux autres édifices au charme hispanique.

Mais notre séjour à La Paz a surtout été agréable parce que nous avons, pour la première fois de notre grand voyage, été accueillis dans une famille (franco-belge) qui vit sur place : Les Colin. Nous les avions rencontrés au Chili par le biais d’une autre famille tour-du-mondiste (Le Cap Fagi ) et à ce moment ils nous avaient sympathiquement proposé de nous arrêter chez eux quelques jours si nous passions par La Paz. C’est donc ce que nous avons fait mais je dois dire que nous ne nous attendions pas à être aussi bien accueillis et chouchoutés. Nous avons vraiment été enchantés par ces 4 jours passées en leur compagnie. Merci encore Christophe, Virginie, Naomi et Kenzo pour avoir partagé les spécialités boliviennes « las salteñas », merci de nous avoir emmené avec vous le dimanche dans ce restaurant avec une si belle vue, et mille mercis pour la raclette! Un vrai délice! Quant au confort de ces 4 nuits (bon lit, couette douillette, petit feu de cheminée le soir), merci encore, cela nous a permis de vraiment recharger nos batteries! On espère vous revoir à la maison à Fayence!

Ce séjour a La Paz nous aura permis de visiter le fameux marché aux sorcières où l’on trouve des objets rituels et la pratique de rites magiques de la culture Aymarane (communauté la plus importante de Bolivie). Etant très croyants envers la Pachamama (Terre-Mère), le soleil et autres divinités, ils font régulièrement des offrandes avec des fœtus de Lama qu’ils enterrent dans le jardin, ou des sorts contre les mauvais esprits. On trouve aussi sur ce marché des remèdes maison, des poudres magiques etc.

Nous avons aussi eu l’occasion de retrouver Valentin et Delphine, un couple de jeune français en tour du monde aussi. Nous étions rencontrés en Australie et nous voilà réunis à nouveau en Bolivie ! Le monde est décidément très petit. Nous en avons profité pour discuter de nos expériences tout en découvrant les quelques ruelles sympathiques de La Paz et un petit musée des instruments de musique assez loufoque…

DSC02010

La Paz a aussi sa vallée de la lune, différente toutefois de celle du désert d’Atacama. Nous y avons fait un tour avec les enfants.

Mais ce que j’aimerais avant tout partager avec vous sur ce post, c’est notre visite du site de Tiwanaku et Puma Punku, situé à 60 kilomètres de La Paz. J’avais vraiment hâte de découvrir ce site tant il me faisait rêver par ces nombreux mystères. Tiwanaku est un site archéologique pré-Inca et est enregistré au patrimoine de l’humanité à l’Unesco depuis 2000. Le lieu présente de nombreuses ruines de pyramides, de sculptures et d’édifices ingénieux qui sont les témoins d’une civilisation disparue, au savoir-faire hors pair.

Tiahuanaco-Bolivia

Premier point important, après plus de 100 ans de fouilles les archéologues ne parviennent toujours pas à se mettre d’accord sur la datation de la cité de Tiwanaku. Certains estiment qu’elle aurait été peuplée à partir de -800 av JC mais d’autres remontent les constructions autour de -10 000, voir – 12 000 av JC !

Petit rappel pour comprendre ce qui va suivre, avant d’entrer dans le vif du sujet.

A/ – 40 000 av JC jusqu’à -10 000 av JC : C’est l’ère de Cro-Magnon.

B/ Jusqu’à -3000 av JC : C’est l’âge de pierre.

C/ A Partir de -3000 av JC jusqu’à -1000 av JC : C’est l’âge de bronze.

D/ La roue a été inventée en : -3 500 av JC, mais par les sumériens dans l’ancienne Mésopotamie.

Ceci bien ancré dans nos têtes, regardons maintenant ce que le site de Tiwanaku nous présente.

Tout d’abord pour la construction du temple, on a utilisé des pierres immenses d’un poids moyen de 30 tonnes (certaines font 110 tonnes), rien que ça ! Aucun ciment n’a été employé pour des murs qui mesurent plus de 130 mètres de côté. Ces pierres viennent toutes de la montagne que l’on voit depuis le site et qui est située à environ 100 kilomètres de là. 30 tonnes en moyenne, LA pierre, sur 100 kilomètres, sacrée prouesse quand même lorsqu’on sait que la roue n’existait pas encore. Mais admettons, après tout sur l’île de Pâques les Moaïs géants ont été transportés à l’aide de rondins de bois. Sauf qu’ici, la théorie des rondins de bois pour faire glisser les pierres perd toute crédibilité lorsqu’elle est remise dans le contexte de l’Altiplano : aucun arbre ne pousse à cette altitude (4000m)! À nouveau, sans la roue et avec les technologies primitives qu’ils étaient censés posséder, cela est juste impossible. Aujourd’hui encore, les scientifiques n’ont pas d’explications tangibles.

Ensuite, il y a la matière elle-même de ces pierres :  l’andésite (et oui j’ai fait des recherches ! 😉 Une roche volcanique extrêmement dure, elle présente des tailles d’une précision incroyable. Il y a des angles droits parfaits, des angles inversés, des renfoncements géométriques polygonales d’une précision hors pair, des perforations parfaites d’environ 5 mm de diamètre, espacées entre elles avec une précision au millimètre, voir en dessous.

Des photos valent mieux que des mots

J’ai aussi vu une perforation cylindrique courbée d’environ 7 centimètres de diamètre dans une pierre parfaitement cubique qui partait d’une face et ressortait sur une autre face adjacente, tout ça réalisé avec une régularité stupéfiante ! Les surfaces internes, elles, sont toujours parfaitement polies. C’est juste incroyable, comment ont-ils fait cela avec les outils de l’époque (âge de pierre ou du bronze peu importe) ? Mais surtout pour quelles raisons ?

Les scientifiques se sont d’ailleurs affairés à reproduire ces dessins dans la même roche, pour comprendre. Ils ont fini par y arriver certes, mais à l’aide de scie circulaire à tête de diamant, de forets puissants et d’outils de jet à haute pression !

Pedro Cieza de León, premier Européen à découvrir Tiwanaku au XVI e siècle, déclara « ni comprendre, ni deviner quels outils ou instruments avaient permis de les façonner »

Un peu plus loin dans notre visite, nous découvrons enfin l’édifice que j’attendais tant. Il est carré, semi-enterré avec un système de canalisation très ingénieux au sol et comporte un monolithe en son centre, mais le plus intriguant ce sont ces nombreuses têtes sculptées qui sortent de ses murs. Selon les archéologues, chacune d’entre elles est une représentation des peuples du monde. Il y a là : le chinois d’Asie, le noir d’Afrique, le blanc d’Europe, le barbu de Mésopotamie et d’autres têtes aux visages vraiment étranges, etc. De simples sculptures allez-vous me dire, qu’y-a-t-il d’impressionnant à cela ? Rien si l’on oublie encore une fois de replacer les choses dans leur contexte historique. Nous sommes à une époque où aucune population du monde n’était encore capable de naviguer d’un continent à l’autre. Christophe Colomb a découvert les Amériques en 1492 faut-il le rappeler ? Les grandes explorations datent du 15ème, 16ème siècle ! Alors, comment ce peuple d’Amérique du sud a-t’il pu sculpter des visages appartenant à des civilisations qui vivaient à l’autre bout de la planète par rapport à eux ?

 

Templo-tiwanaku

Ce site comme vous l’avez compris est extraordinaire et reste à ce jour une énigme pour les scientifiques et les nombreux archéologues qui se sont penchés sur ses mystères depuis plus de 100 ans.

Pour ceux que ça intéresse voici le lien Wikipédia qui explique en détail les hypothèses de datation du site.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tiwanaku

Je rajoute à cela une vidéo très bien expliquée et qui ne fait pas dans le sensationnel.

https://www.youtube.com/watch?v=kh0YA1rjc2c

Seul bémol concernant le site de Tiwanaku, c’est cette incompétence notoire du gouvernement bolivien qui ne fait rien (ou vraiment pas grand-chose) pour aménager le site, le nettoyer ou donner des explications de valeur aux visiteurs. Le site est sous la boue par endroit, littéralement à l’abandon quelques fois et les explications des pseudo-guides boliviens, sont vraiment superficielles, se cantonnant essentiellement à la description de la taille, du poids de telle ou telle pierre ou bien vous expliquant que ceci est la porte du soleil, que pour cette civilisation le soleil était très important etc. Bref, rien d’intéressant que l’on ne savait déjà et pourtant ils reçoivent les subventions de l’Unesco…

Pour finir sur une note positive, j’ai aussi appris quelque chose d’assez troublant sur cette civilisation. En 1950, non loin de là, sur les rives du Macchu Picchu, a été découvert un vase datant de – 3500/- x3000 av JC. Son nom : Le vase de Magna Fuente. Qui est aujourd’hui exposé au musée de La Paz en Bolivie.

futnta-manga

 

Eh bien figurez-vous que des experts en écriture ancienne ont découvert que ce vase comportait sur ces parois l’écriture cunéiforme Sumérienne (première écriture de l’humanité) ! C’est juste incroyable car pour information, le peuple sumérien se trouvait en Mésopotamie, entre le Tigre et l’Euphrate (l’Irak d’aujourd’hui en gros) Alors comment est-ce possible qu’un objet de cette époque découvert sur les rives du Macchu Picchu puisse comporter une écriture qui vienne d’un peuple qui vivait à l’autre bout de la planète : les sumériens ?

Ces questions me fascinent et en fascinent beaucoup d’autres aussi dans le monde, à tel point que certains n’ont pas hésité à émettre des théories, quelques fois un peu folles, comme celle ¨des anciens astronautes¨ par exemple.

Voilà, j’espère que ça vous intéressera aussi de partager ces moments sur les civilisations et l’histoire qui façonnent aussi notre voyage d’une belle façon. 😉

Demain nous partons sur les rives du mystique Lac Titicaca à Copacabana pour ensuite passer quelques jours sur l’île du Soleil (toujours sur le Lac) avant de rejoindre le Pérou, et notamment Cusco qui présente aussi des temples chargés de mystères. On n’a pas fini de s’amuser !

A bientôt !

 

12 réflexions sur “La Paz, par là…

  1. laure romeo dit :

    Coucou ! c’est très étrange tout ça et plutôt mystique !
    Pierre, tel que je te connais tu as dû prendre beaucoup de plaisir à imaginer des réponses à tout ça !
    A bientôt
    je vous embrasse bien fort

    J'aime

  2. Thomas dit :

    Bin ….je dois avouer que j ai tout lu et ça m a énormément intéressé. Félicitations Pierre , moi qui possède une capacité de concentration de poulpe ( c’est totalement arbitraire comme comparaison vu que je n y connais rien en poulpe) , je me suis retrouvé au centre de grands questionnements.
    J ai lu le post sur le lac titicaca qui suit derrière aussi et je ne peux que m avouer : ouaaahhh et re-ouaaahhh et re-re-ouaahhh .
    Votre trip sud américain me fascine tellement.
    Merci de partager tout ça

    J'aime

    • promeo4 dit :

      Aaaaah je me doutais que cela allait t’intéresser ! 😉 Fait attention parce que un poulpe c’est justement très intelligent…
      L’Amérique du sud, je confirme c’est vraiment fascinant comme continent, gros cou de cœur, on pense déjà à y retourner dans quelques pays que l’on ne verra pas comme: La Colombie, Le Costa Rica, l’Equateur qui sont apparemment super aussi. Je te rassure ce ne sera pas sur 1 an cette fois-ci 😉
      Merci pour tes commentaires.
      Pierre and Co

      J'aime

  3. Emilie, le cap fagi dit :

    Super recherché ton article Gérard! Il faut qu’on retourne en Bolivie pour prendre le téléphérique et voir Tiwanaku! On est tellement contents que vous ayez retrouvé les Colin. Impressionnés par ce mystère du vase sumérien au machu pichu également… Merci pour le boulot de recherche que tu as fait. Bisous!

    J'aime

    • promeo4 dit :

      Merci Émilie,
      C’est vrai que ca me fascine toute ces civilisations passées. Il y a tellement d’énigmes autour, c’est assez troublant.
      Cuzco est aussi très impressionnante et demain on part au Matchu-Pitchu, on a pas fini d’en prendre plein la vue !
      Les Colin ont été adorables avec nous.
      J’espère que ça roule pour vous aussi.
      À bientôt
      Gérard la parenthèse 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s