Phnom Penh, enfin une ville ou on respire.

C’est notre deuxième journée à Phnom Penh et à notre grande surprise la ville est plutôt chouette. On s’attendait aux tumultes d’une Hanoï ou d’une Ho Chi Minh et bien pas du tout. On découvre une ville douce, moins agressive (pas de klaxons) avec beaucoup moins de circulation, des gens plus cools et une ambiance charmante et plutôt apaisante.
Les rues sont plus larges avec un style « oriental bouddhiste » , je ne sais pas trop comment le qualifier. Il y a des sculptures et bas reliefs de bouddhas, vishnu et autres dieux qui ornent les façades, des toits aux tuiles multicolores et des ornements délicats à chaque coin de rue. Les couleurs sont teintées de rouges, de verts et dorées en prédominance. Les multiples odeurs d’encens sont fréquentes et viennent agréablement souligner la zénitude des lieux.
On se sent davantage sous influences indienne que chinoise.

Une ombre au tableau tout de même, la pauvreté qui est plus importante qu’au Vietnam, on croise beaucoup de gamins des rues et de gens sans rien, à même le sol. On a vu des enfants nus jouer sur une déchetterie, ça ne laisse pas indifférent…
Le contraste entre la pauvreté et la richesse est en fait plus important qu’au Vietnam, est-ce du au fait que l’un est communiste et l’autre non ? Je ne sais pas, à creuser…

Autre phénomène surprenant et très présent malheureusement c’est le nombre impressionnant d’hommes blancs entre 50 et 70 ans et plus , seuls, qui errent dans les bars à la recherche d’aventures sexuelles. L’égoïste pouvoir du dollar sur la pauvreté humaine. Sans vouloir porter de jugement à la va-vite (car le sujet mérite d’être approfondi) ce n’est quand même pas très joli à voir…

Revenons sur Phnom Penh, c’est donc une ville plutôt moderne et mieux organisée que ces sœurs du Vietnam, on le sent tout de suite en arrivant. Il y a des restaurants et pubs élégants au bord du Mékong qui n’ont rien à envier aux nôtres. Des hôtels magnifiques avec piscine sur le toit et, point agréable aussi, c’est une ville plus propre, on y a même vu des camions poubelles !
Les infrastructures sont mieux faites, pas de câbles électriques qui pendouillent ou de travaux anarchiques dans la rue.
Bref une bonne surprise.
Nous avons eu l’occasion de visiter le magnifique palais royal et plusieurs temples aussi beaux les autres que les autres. L’ambiance qui se dégage de ces édifices est mystique , on a beaucoup aimé comme vous l’avez compris.
A vous de juger maintenant…

 

3 réflexions sur “Phnom Penh, enfin une ville ou on respire.

  1. berthier dit :

    quel dépaysement..plus flagrant qu’au Vietnam. On retrouve , c’est vrai,l’ambiance de l’Inde ..magnifiques photos et beaux sujets ! bises à vous

    J'aime

  2. Couavoux michelle dit :

    Pour moi le Palais Royal me rappelle celui de Bangkok avec ses toits recourbés et les tuiles vernissées mais il faut se rappeler la proximité des deux pays. Quant aux singes qui grimpent partout ils nous font penser à la ville de Lopburi dans le centre de la Thailande où nous en avions vu énormément et complètement effrontés . Je trouve ces deux pays assez semblables et malgré les années très sombres vécues au moment des khmers rouges le Cambodgé comme le souligne Pierre. a su garder sa zenitude base de son identité certainement grâce au bouddhisme
    nous aimons la complicité de Jules et Jade et le sourire des Parents
    Bisous à tous

    J'aime

  3. laure romeo dit :

    Superbes photos de vous 4 vous êtes des aventuriers heureux !
    Les temples sont magnifiques, c’est vrai que l’on ressent plus de « zénitude » en vous voyant et en lisant le texte, super !
    Gros bisous à vous 4

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s