Delta du Mekong, le calme après la tempête

4h45, réveil.
Nous quittons de nuit notre chambre pour rejoindre une embarcation qui nous mènera faire une visite sur le Delta du Mékong. Au bout d’1heure de navigation, nous apercevons quelques embarcations dédiées à un marché flottant de fruits et légumes. Bon, on espérait mieux quand même que 2,3 pirogues amarrées par-ci par-là. Tant pis, nous continuons notre visite.
En chemin le cap’tain fait quelques arrêts pour que nous rencontrions des producteurs de miel, de marchands de fruits, une pépinière, le charme commence à opérer.
Un peu plus loin, je vois les yeux de Jules pétiller lorsque le cap’tain nous annonce que notre prochaine étape est une visite de fabrique de bonbons, Jules trépigne d’impatience, il fait littéralement des petits sauts sur le bateau. Tiens bon Jules, c’est pour bientôt ! 😉
Arrivés à destination, nous recevons quelques explications très intéressantes sur la fabrication du riz soufflé, du papier de riz et des caramels parfumés à la noix de coco, fraise et autres parfums au grand bonheur de Jules, addict qu’il est au sucre.
Le clou du spectacle se termine pour moi par une dégustation d’alcool de riz au … venin de serpent (voir la photo) ! Je n’ai pas pu me dérober, tout le monde m’observait autour avec un œil interrogateur qui disait: « va-t-il oser ou non? »! Je décide donc de faire honneur à notre patrie dans un élan chevaleresque et prononce les 3 mots magiques :
Moh, Aï, Bah… YOOOOO !!!! et j’avale d’un trait la potion magique…
Ca a du r’tour comme dirait l’autre…  En fait ce n’est vraiment pas terrible, un goût âpre au parfum de terre, de cuir je ne sais pas. Ce remède est censé donner beaucoup d’énergie à l’homme si vous voyez ce que je veux dire. Heureusement chez les Romeo, tel Obélix, nous n’en avons pas besoin, en tout cas pas encore… ! 😉
Nous poursuivons notre navigation jusqu’à l’embouchure d’une rivière où là quelques pirogues s’annoncent au loin. Surmontés par de longues silhouettes bleues qui marchent sur l’eau tel des funambules les pirogues se dirigent vers nous dans un rythme cadencé.
Nous embarquons à bord de leur engin et les étranges silhouettes se remettent alors à actionner leurs longues mandibules.
C’est à ce moment-là, que les branchages s’écartent devant nous, nous invitant à nous faire dévorer par la forêt de mangroves…

10 réflexions sur “Delta du Mekong, le calme après la tempête

  1. Couavoux michelle dit :

    Avec ou sans chapeau chinois le sourire est revenu , nous sommes ravis de vous voir si heureux.
    Par contre laisse les serpents j ai une telle phobie que je n ose plus toucher mon
    Ipad
    Bonne continuation bisous

    J'aime

  2. laure romeo dit :

    Superbe journée ! Pierre et Jade sont magnifiques. Pierre le chapeau était à ta taille cette fois, elle est rigolote la photo !!
    Que de beaux sourires ! et les bonbons ils étaient bons Jules ?
    bisous à vous 4

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s