Quelle splendeur!!!

J’aime mes enfants car même lorsqu’on les réveille à 5h00 du matin pour aller voir le lever du soleil sur un monument, ils ne rechignent pas. Pourtant ce n’est certainement pas ce qu’il y a de plus amusant pour des gamins de leur âge.

5h30, il fait déjà chaud, la nuit est humide et les phares de nos scooters électriques envoient des faisceaux lumineux dans la brume. Siem Reap s’éveille doucement, le macadam scintille sous nos roues, les routes sont désertes et seulement quelques courageux sont déjà à pied d’œuvre.

Notre destination n’est une surprise pour personne tellement elle est célèbre ici. En chemin, des tuk-tuks nous doublent à toute berzingue, à leur bord, des touristes, nous convergeons tous surexcités vers le même endroit, le lieu où se déroule le spectacle : Angkor Wat.

Il paraît que le lever du soleil sur Angkor Wat n’est à rater sous aucun prétexte et ce matin, le ciel à décider de revêtir sa plus belle robe pour nous. A l’approche du mastodonte, les cieux décident de commencer le spectacle ! Des rayons bleus, roses et oranges viennent former une peinture au dessus de nos têtes. Vite, vite ! Nous sommes en retard, nous ne voulons pas rater le lever du maître des lieux.

Des hordes de touristes se précipitent comme nous en courant vers le petit étang qui dort devant le temple. C’est le meilleur spot, les reflets y sont superbes.

Nous stoppons nette notre course lorsque le temple se présente devant nous, le spectacle est sublime. La lumière intense qui éclaire le temple par l’arrière, dessine à contre-jour avec une précision d’orfèvre, la silhouette d’Angkor Wat. Ce n’est pas tous les jours que nous pouvons nous offrir une telle œuvre impressionniste.

Les couleurs viennent nous souhaiter la bienvenue à tour de rôle : le violet, le bleu, puis le rose et enfin l’orange qui vient annoncer l’arrivée tant attendu par des milliers de personnes ébahis : Mr Soleil.

Nous restons là, pendant près d’1h00 les yeux encore embrumés par un réveil très matinal, à admirer cette danse magistrale entre Angkor Wat et le soleil. Un vrai happening artistique !

AngkorWatangkorWat2AngkorWat3

Nous quittons les lieux vers 7h00 et environ 5 minutes plus tard nous sommes obligés de nous arrêter à nouveau tellement le tableau qui s’offre à nos yeux est d’une beauté incomparable. Une porte gigantesque d’environ 18 mètres formée de blocs énormes se dresse devant nous et engloutie la route. Les frissons me viennent lorsque j’y vois une tête énorme de Bouddha qui la supplante. La lumière est divine ce matin, mère nature a vraiment décidé de faire son show.

Nous passons la porte et traversons un pont bordé de magnifiques statues en ruines, de chaque côté, une rivière de lumière vient terminer en apothéose le tableau impressionniste encore une fois. Mes yeux sont aux abois, mère nature a sorti le grand jeu et c’est elle qui mène la danse.

La lumière ne cesse de me surprendre, elle se faufile à travers les cimes d’arbres gigantesques de plus de 40 mètres, et vient dessiner des chemins de traverses lumineux. Je m’attends à tout moment à croiser un elf ou une fée tellement l’ambiance est féerique.

Un peu plus loin, nous ferons une pause petit-déjeuner bien méritée ou un bon café restera encore une fois un doux rêve…

A 7h30, le temple Preah Khan nous ouvre enfin ses portes. Nous marchons quelques centaines de mètres et commençons à apercevoir une brume au loin qui joue les entremetteuses. L’image de ce temple, le premier du genre qui s’offre à mes yeux, restera gravée longtemps dans ma mémoire. Je ne souhaite pas faire un concours de superlatifs mais il est juste sublime. Le temple en ruine offre des dédales de chemins tous aussi beaux les uns que les autres. On se croirait dans un décor de cinéma, c’est irréel tellement l’endroit est harmonieux dans ces proportions, ses couleurs, ses gravures, ses matières. Qui est cet artiste qui a su composer aussi bien ?  Telle pierre là, tel encadrement ébranlé ici, les murs patinés de lichen vert contrastent subtilement avec ce rouge des murs et de la terre.

Comment est-ce possible qu’une ruine puisse se transformer par le jeu du hasard, si tant est qu’il y en ait un, en une scène aussi belle ? Et je sais de quoi je parle, cela fait 20 ans que je passe des heures au quotidien pour essayer de faire toujours plus beau… Je suis désabusé, béat devant autant de beauté. Je ne crois pas au hasard en ce qui concerne l’art, mais au talent et au travail conjugués. Il y a quelqu’un de grand derrière tout ça, certains y mettent un nom, l’appellent dieu, d’autres Bouddha, Shiva ou Mahomet, une chose est certaine pour moi ce n’est pas un hasard, le talent est là et Dame nature en est le grand architecte.

Un petit tour au PRE RUP avant la pause déjeuner s’est imposé, histoire de contempler du haut de ce temple la campagne alentour. Beau panorama!

Un peu plus tard dans l’après-midi nous suivons les traces d’Indiana Jones sur le temple TA PHROM où un des films de la série a été tourné. Il y a beaucoup plus de monde, et c’est compréhensible, c’est une pépite ce temple ! Les fromagers tentaculaires viennent composer un paysage surprenant mélangeant leurs racines géantes aux murs de pierres. Nous ne pouvons laisser échapper des ¨whaouuus ¨d’admiration.

Un vrai débat se propose à nous en fin de journée qui fera émerger un dilemme. Est-ce que ces temples en ruines doivent être rénovés au nom de l’histoire, de la culture humaine et faire table rase des œuvres de la nature dessinées sur des siècles ? Ou bien doit-on y laisser dame nature jouer avec ses pinceaux temporels quitte à ce que l’histoire s’évanouisse au fil du temps ?

J’ai mon avis sur le sujet, à vous d’en juger… 😉

TA SOM

 

 

9 réflexions sur “Quelle splendeur!!!

  1. Alain dit :

    Oui, Quelle Splendeur…Quelles Splendeurs ….Tu y as mis, Pierre, de superbes mots, nous avions été éblouis, fascinés, envoûtés …mais tes phrases sont pleines d’émotion !

    J'aime

  2. promeo4 dit :

    Merci Alain,

    Ca me touche …
    Je découvre l’écriture et c’est un vecteur d’émotion et de créativité aussi fort qu’un crayon ou un pinceau je trouve. Les deux se rejoignent en bien des domaines.
    Je vous embrasse

    J'aime

  3. Barbé/Pennacchio dit :

    Toujours de belles photos qui m’ont ravivé de bons souvenirs sans ces lieux si magique. ….C’est un plaisir de te lire.
    MÈRE nature reprend ces droits…..🤔

    J'aime

  4. Cécile dit :

    Belles photos ! Jolies famille ! Superbe site d’Angkor Vat ! Dans le top 3 de mes sites « historiques » visités ;)… et les fromagers qui « dégoulinent » sur les vieilles pierres y sont pour beaucoup !
    Bises à tous les 4.
    Cécile

    J'aime

  5. berthier dit :

    C’est un vrai plaisir de vous lire, les photos toujours époustouflantes même si nous ne faisons qu’imaginer splendeur et démesure des temples ! nos pensées vous accompagnent.. bisous à tous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s