The Great Ocean road !

Beaucoup nous avaient raconté ce magnifique road-trip sur la « great ocean road », des étoiles dans les yeux. Sur plus de 300 kilomètres entre Melbourne et Adélaïde, une seule et unique route qui se faufile sur le rivage sauvage de la côte sud méridionale. L’idée nous faisait déjà rêver, et depuis notre arrivée en Australie nous avions hâte de découvrir de nos propres yeux cette fameuse « Great Ocean road » !

DSC09573

Je pense que tout le monde a déjà vu une fois dans sa vie cette fameuse photo avec cette falaise sur le rivage et d’énormes blocs de roches qui semblent flotter sur l’eau. Non ? … Alors en voici une. C’est de cela dont on parle !

DSC09802

Alors voilà, nous y étions et le rêve a vraiment rejoint la réalité. 3 jours de road-trip magnifique où l’océan indien nous a proposé un festival de couleurs aux teintes de bleu et de vert à l’infini. Des plages aux sables fins dorés ou blancs qui se mêlent aux reliefs des roches ocres ou brunes. Un ciel souvent versatile qui nous offrait chaque jour plusieurs tableaux colorés où la lumière jouait les acrobates.  Difficile de décrire avec des mots ce que nous avons pu ressentir, il faudrait être un artiste du verbe, un poète ou écrivain pour cela…

DSC09575

Le long de notre chemin, nous avons pu camper dans des forêts sublimes d’Eucalyptus géants et au petit matin… Surprise ! Les Koalas étaient juste là au-dessus de nos têtes, pour nous dire bonjour. On pouvait les admirer depuis notre lit juste en ouvrant les rideaux des fenêtres de notre camping-car ! Il faut dire que ces animaux sont vraiment attendrissants avec leur bouille de nounours 😉

Nous sommes aujourd’hui à Adélaïde, l’endroit même où notre road-trip sur la côte est australienne se termine. Nous avons parcouru plus de 7 000 km ! Moi qui ne suis pas un grand fan de conduite généralement sur route ou autoroute (trop lent et monotone) j’ai adoré ce road-trip !

Par la même occasion, nous avons pu aussi découvrir un nouveau mode de vacances : Le camping-car ! Il faut l’avouer nous étions un peu sceptiques au départ à l’idée d’être 4 personnes dans un endroit aussi exigu pendant 6 semaines. Il n’en a rien été, nous avons vraiment adoré ça ! Et c’est même avec une larme à l’œil que nous quitterons notre « motorhome » demain matin. Il faut dire que l’on s’était habitué à lui : Il était notre maison, notre restaurant, notre auto, notre divertissement, on était bien… ;-(

Mais qu’à cela ne tienne, nous repartons dès le 2 novembre pour Alice Spring en camping car (version 4×4 cette fois ci) où les parents d’Aurélie nous attendent pour autre road-trip dans le centre de l’Australie cette fois ci pour y voir le fameux mont Uluru !

L’aventure continue et nous en sommes toujours aussi ravis !

On vous embrasse !

 

 

 

 

 

 

 

13 réflexions sur “The Great Ocean road !

  1. Quillet dit :

    Pierrot vas finir par arrêter le pinceau
    Stop arret le dessin, il se met au stylo !
    D aucun n avait prévu cette incroyable issue …
    Comment prévoir qu’un jour il narrerait la vue ?

    Dommage pour le poète que tu n’ailles en Égypte …

    Bises et … bon anniversaire aurele.

    J'aime

  2. berthier dit :

    réalité ou fiction ? images réelles ou trafiquées ? n’en jetez plus…la tête est pleine ! arrivez-vous à digérer « si beau » après l’ingestion ? Comme dit Flore « ils ont de la chance »! et répond Nina : »oui, mais ils ont choisi de faire çà! » gros bisous, bonnes retrouvailles en famille et bonne continuation.

    J'aime

    • promeo4 dit :

      Très bonne remarque de Nina ! Choisir et décider de ce que l’on veut faire de sa vie, c’est une des clés du bonheur assurément.
      Bravo Nina !
      On vous embrasse.
      Pierre and co !

      J'aime

  3. Altounian dit :

    J’espere Que vous classez les photos à mesure ! En tout cas on se régale.. du bleu et du vert plein les yeux , Merçi de nous en faire profiter . Biz à toute la famille !

    J'aime

    • promeo4 dit :

      Je je, c’est un peu ca. On est maintenant à Ayers Rock au centre, en mode camping 4×4. On en bave un peu avec le climat extrême… plus de 40 degrés avec du vent, on a soif, soif, soir… Mais c’est Boooooo !

      Biz à vous.

      Pierre and co

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s