Cusco. Nombril du monde !

Cuzco, c’est LA ville incontournable du Pérou, tout le monde vous le dira. Dès notre arrivée, nous nous y sommes sentis bien, les ruelles sinueuses nous ont immédiatement rappelé l’Andalousie et ses villages aux murs blancs cabossés où dégoulinent des bougainvilliers géants aux pétales violets ou fushias. On est à Córdoba où Granada par moment, c’est une sensation étrange d’être sous l’équateur et en Espagne en même temps.

Le charme de la ville prend ensuite toute son ampleur lorsque nous découvrons la magnifique place centrale (Plaza de Armas) de Cusco où se dresse majestueusement sa cathédrale de briques rouges. Les jolies arcades qui entourent une partie de la place à la manière d’un cloître sont aussi là pour témoigner d’un passé où le royaume d’Espagne était tout puissant. Cette place est tellement belle que nous nous y arrêterons un moment pour pouvoir en apprécier les détails de son architecture. Les conquistadors n’ont pas fait que de vilaines choses en Amérique du sud.

DSC03087

Une vraie sorcière rencontrée dans la rue, sur les abords du marché de San Pedro. Aurélie un peu trop curieuse, s’est d’ailleurs faite ¨envoyer bouler !¨ (regardez les ingrédients, il y avait aussi des serpents)

DSC02331

Heureusement les policières sont là !…

Ensuite, on se rend compte au cours de notre balade que ces belles bâtisses espagnoles ont toutes été construites sur des murs originels incas en pierre grises, ce qui est unique au monde et a pour plus bel effet de produire une architecture hybride : Inca / Espagnol.

DSC02268

Cherchez pas les enfants, rien ne passe entre les pierres !

Cusco est un petit joyau en son genre, puisqu’elle n’est pas seulement la capitale de l’Empire Inca, le Tahuantinsuyo, le nombril du monde comme ils disaient, c’est aussi la capitale archéologique de l’Amérique, le cœur de la Vallée Sacrée des Incas, une cité qui offre une quantité incroyable de trésors aux touristes venus du monde entier. D’ailleurs, Cuzco, ou Cusco, a été déclarée Patrimoine Culturel de l’Humanité par l’UNESCO.
Vous l’aurez compris, on a vraiment adoré cette ville qui renferme à elle toute seule l’histoire légendaire du Pérou, depuis sa fondation jusqu’à sa colonisation par les conquistadors espagnols.

Au final, nous sommes restés plus longtemps que prévu à Cusco car cela faisait un petit moment que ce continent ne nous avait pas offert une ville où l’on se sentait aussi bien, la dernière étant Valparaiso au Chili.

Dans le centre de Cusco, nous avons eu la chance de visiter le mystérieux temple du soleil Qorikancha avec un très bon guide : El Professor Dino, comme on l’appelle ici. A la fois professeur d’histoire et archéologue à l’Université, Dino a aussi travaillé avec le National Geographic sur les explications de ce temple du soleil. Et cerise sur le gâteau, il parlait un très bon français en plus d’être complètement habité par ce qu’il nous racontait. Les enfants n’en n’ont pas raté une miette, il faut dire que Dino avait avec lui tout un album de photos qu’il avait lui-même prises, au moment des solstices et des équinoxes, afin de montrer en détail le fonctionnement du temple. C’était vraiment bien, tellement bien, que nous lui avons demandé de nous emmener sur un autre site plein de mystères et qui me tenait à cœur de visiter : Sacsayhuaman !

Sacsayhuaman est une forteresse inca construite au XVème siècle selon l’hypothèse la plus probable, mais c’est un peu comme à Tiwanaku (pour ceux qui ont suivi les posts précédents), certains archéologues ont trouvé des traces de construction qui remontent à 800 av Jésus Christ. La légende indigène elle, dit que la cité a été construite a des temps très anciens par des géants appelés les Wiracocha Inkas qui avaient des pouvoirs surnaturels et des rôles particuliers avec la nature, les animaux et les hommes.

DSC03018

Le site se trouve sur les hauteurs de Cusco à environ 2 4000 mètres. On estime que plus de 20 000 hommes ont travaillé à sa construction pendant plus de 50 ans ! Ça vous donne une idée de sa grandeur.  Sans vouloir rentrer trop dans les détails, voici quand même quelques informations sur le site qui risquent de vous intriguer.

La forteresse Sacsayhuamán a été construite sans ciment par des maçons très qualifiés qui ont utilisé des blocs monolithiques pesant de 50 à 300 tonnes ! Ils les ont sculptés de formes plus ou moins carrées et rectangulaires pour les arranger dans une variété de motifs complexes. Le tout formant trois remparts parallèles en zig-zag (pourquoi ?) qui font 600 mètres de long. Les techniques utilisées pour transporter ces masses restent un mystère.

 

Tous les blocs ont été ajustés ensemble, sans mortier, de façon si précise que l’on ne peut même pas y glisser une aiguille entre deux blocs ! Une précision telle, que l’on aurait du mal aujourd’hui à la reproduire à l’identique, même avec nos outils modernes. Alors comment ont-ils fait à leur époque ?

Graham Hancock, un écrivain et journaliste britannique, spécialisé dans les théories et recherches sur les civilisations disparues a écrit :

« Comment ont-ils coupé et mis en forme ces blocs cyclopéens si précisément ? Par quels moyens en avaient-ils fait des murs, traînant les blocs individuels tout autour et les élevant au-dessus du sol avec une telle apparente facilité ? Ces gens ne sont même pas censés avoir eu la roue, ni posséder des machines, seules capables de soulever et manipuler des dizaines de formes irrégulières de blocs de 100 tonnes, et de les trier en puzzles de trois dimensions », a écrit Hancock dans son livre.

 » les empreintes digitales des Dieux  » (« Fingerprints Of The Gods »).

Je peux vous dire que lorsque vous vous trouvez sur le site, ce que vos yeux voient est à peine croyable et vous ne pouvez empêcher toutes ces questions qui vous viennent à l’esprit.

Pour ceux que ça intéresse, voici une petite vidéo d’un gars qui me plait bien, et qui est aussi interloqué que nous l’étions en voyant cette construction.

https://www.youtube.com/watch?v=e4m6ehmM_P0

Cusco a aussi été l’occasion d’aller visiter un musée du cacao, et d’y faire un atelier de préparation de nos propres chocolats garnis de différents toppings à notre convenance. La visite était très intéressante, et l’atelier a beaucoup amusé les enfants.

 

Au revoir Cusco, c’était chouette…

DSC03051DSC03060

4 réflexions sur “Cusco. Nombril du monde !

  1. Laure Romeo dit :

    Très curieux tout ça même les policières et sorcières sont de la partie !
    Je suis sûre que Jules et Jade ont adoré l’atelier chocolat 😉
    Amusez vous bien et continuez de nous faire rêver 👍
    Bisoussss ❤️😘

    J'aime

    • promeo4 dit :

      Oui ils ont adoré, on essaie de leur trouver des activités un peu ludiques pour eux, histoire de ne pas trop les gaver de visites culturelles, mais c’est pas facile dans ces pays.
      Bises

      J'aime

  2. Alain dit :

    Belle impression que de retrouver Cusco quasiment comme je l’avais vu il y a 40 ans… Sasquauaman… aurait été plus difficile à dénaturer !!
    Ah .si, la police …pas souvenir de l’avoir croisée en 78.. ca nous aurait pourtant été utile : valise de pharmacie -urgence pour 15 trekeurs-grimpeurs pendant 1 mois- disparue le 1er jour entre le bus et l’hôtel -distance ? La largeur du trottoir !!.
    On a passé le mois avec quelques aspirines et coramine… Heureusement que nous n’avons pas et de gros pépin …..
    L’ajustage des pierres ? On a parlé -Entre autres techniques..- d’érosion chimique …vous en sa est plus aujourd’hui ???

    J'aime

    • promeo4 dit :

      En 78, c’était pas la même chose qu’aujourd’hui le Pérou ! On trouve en tout cas que ce pays avance contrairement à l’Argentine qui a l’air de reculer…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s